L'architecte Soufflot fut le premier à modifier le bâti du domaine seigneurial que Claude Bourgelat avait acquis pour y installer l'école de Paris. L'ensemble comprenait un château et des dépendances, le tout en piteux état, et ce fut dans ces locaux que les premiers élèves furent accueillis en 1766. La nécessité de structurer les disciplines conduisit à rapidement élaborer l'aménagement du site et la première campagne de construction débuta en 1783. S'il ne reste aucune trace de ces bâtiments du XVIIIe siècle, le domaine est peuplé par les bâtiments construits aux XIXe et XXe siècles ; beaucoup sont protégés au titre des monuments historiques et leur architecture fastueuse reflète l'aura de l'Ecole. L'Ecole d'Alfort est engagée dans un vaste projet de restructuration qui vise à rassembler les activités sur l'axe historique du site en conciliant monuments anciens et bâtiments de haute technologie.