L'Ecole nationale vétérinaire d'Alfort occupe un parc d'une dizaine d'hectares, à proximité immédiate de la capitale et en bordure de la Marne. Cet immense espace vert est peuplé de bâtiments qui forment un vaste répertoire de styles architecturaux des deux derniers siècles.

L'Ecole était au comble de sa gloire à la fin du XIXe siècle, après qu'elle ait accompagné Louis Pasteur sur le chemin de la découverte des maladies contagieuses et de la vaccination. Ce temps fut celui des monuments élevés à des personnalités qui avaient fait la science du XIXe siècle. Le mouvement avait démarré pour le centenaire de la mort du créateur des écoles, Claude Bourgelat (1712-1779), et se poursuivit avec Henri Bouley, Edmond Nocard, puis Léopold Trasbot, Gabriel Colin et, après la seconde Guerre Mondiale, Gaston Ramon et Camille Guérin, co-créateur du vaccin contre la tuberculose, le BCG. Seule constante, le recours à des grands noms de l'architecture monumentale.

Le visiteur peut aujourd'hui pénétrer dans l'Ecole par la cour d'honneur et déambuler dans un vaste parc arboré peuplé de statues nous remémorant des découvreurs, pour certains bienfaiteurs de l'Humanité.