Si elle est vétérinaire, c’est pour la même raison qu'elle modèle des animaux : fascinée par leur diversité, leur beauté et leurs attitudes.

L’animal est étrange, il est à la fois terriblement familier et complètement hermétique à notre pensée.

Leurs attitudes, leurs regards cristallisent des sentiments rarement exprimés avec autant de pureté chez l’homme : l’amour, la sagesse, la peur, la grâce, la joie, le plaisir, le jeu, le calme….

Sa recherche artistique se fonde sur la captation de ces instants en tentant d’en faire une représentation à sa manière bien au dessous de la réalité. C’est pour cela qu'elle ne s’essaie pas au pur réalisme, mais seulement à ce qu'elle voit et ressent au moyen d’un travail assez brut de la terre, de la cire ou du plâtre.

Les pièces qu'elle expose au Musée Fragonard seront marquées « d’un fil rouge » à suivre comme un jeu de piste….

www.francoiseadelus.odexpo.com