Le monde animal offre en spectacle la beauté de la vie :
Une panthère à la toilette, un rhinocéros en pleine course, des manchots en procession, un improbable ours blanc. Et combien d’autres ! Par respect pour cette beauté, mon travail débute toujours par une recherche sur l’anatomie animale. Puis, lorsque la sculpture a pris la pose que je souhaite lui donner, je m’efforce de la débarrasser de tous les détails inutiles pour parvenir à une synthèse. La représentation du réel cède alors la place à ma vision des formes.
Mes sculptures ne proposent donc pas une représentation naturaliste du monde animal mais mettent plutôt en avant une certaine élégance de la vie. Cette phrase de Baudelaire ne me quitte jamais : «C'est cet immortel instinct du beau qui nous fait considérer la Terre et ses spectacles comme un aperçu, comme une correspondance du Ciel.»
Je sculpte depuis plus de vingt cinq ans. J’ai commencé par la taille directe sur pierre. Puis, j’ai été amené à travailler d’autres matières : la terre à modeler, le plâtre, le polystyrène, la résine et plus récemment, le fer soudé et l’aluminium pour réaliser des pièces uniques de grande taille. Toutes ces matières offrent des possibilités différentes mais avec des contraintes qui leur sont propres.
Pascal Masi est exposé dans des musées (Jeddah, musée Pompon, …), des collections privées et des galeries (Galerie Leadouze à Paris, galerie Raugraff à Nancy).
Il a reçu le Prix Sandoz en 2011.


Il expose à Animal-en-Monument :

  • Hippipo ou le Bonheur de vivre, résine, 2.1 x 2 m
  • Grand Sommeil, résine, 1,2 x 1,4 m

pascal-masi.com
Contact : pascalmasi.free
06 60 48 84 94