Le projet d'établissement de l'EnvA exprime, dans son premier axe stratégique, une volonté marquée de rénover la formation afin de l'adapter aux exigences d'aujourd'hui :

Moderniser la formation initiale des vétérinaires et développer leur formation tout au long de la vie, dans une logique “vet for health, vet for food, vet for the planet”, selon une démarche qualité et avec les méthodes et technologies d’aujourd’hui.

Mise en place depuis deux ans, l’évolution du projet pédagogique alforien s’inscrit pleinement dans l’approche « compétences » qui voit le jour dans l’enseignement vétérinaire au plan international. Elle balaie les trois volets du « triangle pédagogique » :

 

Triangle Pedagogique

L’analyse didactique

L’analyse didactique part d’une définition des compétences exigibles d’un vétérinaire délivré sur le marché du travail. Ce travail est organisé à l’échelle nationale. A Alfort, cette analyse a abouti aux décisions suivantes :

  • mettre en place un système de contrat d’objectifs d’apprentissage hiérarchisés, incluant savoirs, savoir-faire et savoir-être, dans l’ensemble des champs disciplinaires, incluant la communication, la gestion, le management ;
  • privilégier l’analyse, le raisonnement et l’aptitude au transfert sur l’étendue des connaissances, notamment par un découpage de l’enseignement en un nombre réduit d’unités de compétence plus intégratives ;
  • accompagner la définition d’un projet professionnel par chaque étudiant et développer le rôle du tutorat ;
  • encourager et valoriser l’engagement personnel de l’étudiant, en valorisant des « crédits de projet personnel ».

Les méthodes pédagogiques

L’EnvA s’est engagée dans une rénovation profonde de ses méthodes pédagogiques, afin de les adapter à la fois aux exigences professionnelles d’aujourd’hui et aux demandes des étudiants.

    • augmenter la participation et le travail personnel des étudiants,
      • en réduisant la part du cours magistral ;
      • en favorisant les rubans pédagogiques de type “classe inversée” ;
      • en promouvant systématiquement le travail en groupe et les méthodes actives ;
    • développer le recours aux nouvelles technologies éducatives, avec notamment sa plateforme d’apprentissage en ligne (Eve) et à son ePortfolio (MaEvA) ;
    • développer les jeux de rôle en communication clinique ;
    • développer l’usage de sa plateforme de simulation médicale vétérinaire (VetSims) ;
    • ré-équilibrer les rotations cliniques en quatrième et cinquième année, avec une meilleure définition des apprentissages et des prérogatives attendus des étudiants.

L’évaluation des compétences

La déclinaison de l’approche par compétences concerne évidemment aussi l’évaluation des apprentissages des étudiants. Les orientations suivantes sont mises en place :

    • promouvoir l’évaluation formative, l’auto-évaluation et la remise en question chez l’étudiant (Eve et MaEvA) ;
    • garantir la certification des compétences décrites dans le référentiel,
      • en faisant évoluer le système d'examens dans une logique compétences ;
      • en faisant évoluer le système de notations dans une logique compétences (les étudiants sont évalués en lettres et non plus en chiffres) ;
      • en évaluant les savoir-faire et les savoir-être ;
      • en évaluant chaque rotation clinique ;
    • Mieux anticiper l’échec, accompagner les difficultés individuelles, en développant le tutorat.