Forte de ses 250 ans d'existence, l'Ecole nationale vétérinaire d'Alfort ambitionne de concilier patrimoine et modernité, héritage et esprit de conquête.

Concrètement, le schéma directeur vise à préserver les bâtiments historiques en leur donnant des usages compatibles avec leurs qualités, et à créer des bâtiments en périphérie de l'axe historique qui a vu se développer l'Ecole au XIXe siècle. Les bâtiments inscrits seront préservés ; la cour des hôpitaux, celle qui accueillait les consultations au XIXe siècle, rassemblera les cliniciens des animaux de compagnie et des équidés. Le bâtiment du musée et de la bibliothèque, vidé de ses occupants par la mise en fonction du nouveau bâtiment, verra le développement d'activités de médiation, d'accueil de colloques et de tourisme d'affaire. le bâtiment Nocard retrouvera son usage originel en recevant une clinique pour les animaux de la ferme.

Dans le même temps, l'Ecole a engagé un vaste processus de modernisation de son offre pédagogique. Si l'Ecole d'Alfort a toujours fondé sa formation sur une intense pratique professionnelle et l'importance du nombre de cas cliniques mis à la disposition des élèves en fait un établissement hors norme dans le paysage européen. Ceci ne l'empêche pas de développer des formations sur simulateurs et d'offrir ainsi à ses élèves l'alliance de la tradition et de la grande modernité.